Politique, culture, société, économie, diplomatie

Gilbert Meynier

Enseignant en Algérie (professeur de lycée, université de Constantine), puis maître de conférences et professeur à l’université de Nancy II (1971-2002). Auteur de plusieurs articles et livres, parmi lesquels : L’Algérie révélée, la première guerre mondiale et le premier quart du XXe siècle, Droz, 1981 (2e éd. 2015) ; avec Ahmed Koulakssis, L’Émir Khaled, premier za‘îm ?, L’Harmattan, 1987 ; avec Charles-Robert Ageron, Catherine Coquery-Vidrovitch, Jacques Thobie, Histoire de la France coloniale, t. 2 (1914-1990), A. Colin, 1990 ; Histoire intérieure du FLN, Fayard, 2002 ; avec Mohammed Harbi, Le FLN, documents et histoire, Fayard, 2004 ; L’Algérie des origines : de la préhistoire à l’avènement de l’islam, La Découverte, 2007 ; avec Frédéric Abécassis, Pour une histoire franco-algérienne. En finir avec les pressions officielles et les lobbies de mémoire, La Découverte, 2008 (Alger, 2011, aux éditions INAS en français et en arabe) ; L’Algérie cœur du Maghreb classique. De l’ouverture islamo-arabe au repli, 698-1517, Barzakh, 2011.