Politique, culture, société, économie, diplomatie
20 850 €Collectés
70%
30 000 €Objectif
26/33Jours

La première guerre barbaresque en Méditerranée

4 juillet 1776 : déclaration d’indépendance des États-Unis.

6 février 1778 : Traité d’amitié et de commerce entre la France et les treize États unis d’Amérique du Nord par lequel le Roi très chrétien s’engage à prendre sous sa protection et défendre les vaisseaux américains, notamment dans la région de la Côte de Barbarie (article 8 du Traité).

1784 : Thomas Jefferson, John Adams et Benjamin Franklin sont chargés de négocier des traités d’amitié et de commerce avec les principaux États européens et les États de Barbarie. Jefferson estime qu’il faut cesser de payer un tribut annuel aux représentants de l’empire ottoman. Adams juge au contraire qu’il vaut mieux acheter la paix en continuant à verser les habituels tributs. Le Congrès suit sa recommandation et alloue un budget à cet effet.

4 mars 1789 : Adoption de la Constitution américaine.

1790 : Thomas Jefferson, secrétaire d’État de Georges Washington, recommande que le Congrès s’engage à combattre les pirates de Méditerranée. Refus du Sénat qui préfère continuer à payer un tribut au dey d’Alger, au bey de Tunis et au pacha de Tripoli.

1794 : Le président Washington ordonne la construction de six frégates pour la protection du commerce américain en Méditerranée occidentale. Cette décision est considérée comme l’acte fondateur de la marine américaine.

Mars 1801 : Thomas Jefferson, troisième président des États-Unis d’Amérique.

Mai 1801 : le président Jefferson décide de ne plus céder aux représentants ottomans qui exigent des tributs de plus en plus importants pour que les navires marchands américains ne soient plus attaqués. En représailles, le pacha de Tripoli déclare la guerre à l’Amérique le 14 mai. Jefferson envoie quatre navires de guerre dans la région. Début de la première guerre barbaresque.

31 octobre 1803 : la frégate Philadelphia talonne sur les hauts-fonds au large de Tripoli. Reddition du capitaine William Bainbridge et de son équipage. Le vaisseau américain est intégré à la flotte du pacha de Tripoli.

Février 1804 : Stephen Decatur et son équipage s’emparent du Philadelphia et l’incendient pour en priver la flotte du pacha de Tripoli.

27 avril 1805 : prise de la forteresse de Derna.

1805 : signature d’un traité de paix entre Youssef Karamani, pacha de Tripoli, et Washington. Libération de l’équipage du Philadelphia. Fin de la première guerre barbaresque.