Politique, culture, société, économie, diplomatie

La Méditerranée au carrefour des turbulences migratoires

Programme de la rencontre Orient XXI à Rabat du 27 mai 2016

Orient XXI et l’université Mohamed V de Rabat ont organisé une journée d’étude sur le thème des migrations en Méditerranée le 27 mai 2016, de 9h à 18h, au département de sciences économiques, faculté de sciences juridiques, économiques et sociales — Souïssi.

Au cours de ces dernières années, la Méditerranée est devenue le théâtre de migrations sans précédent. On évalue à 29 000 le nombre de migrants décédés en mer depuis 2000. Le nombre des arrivants n’a cessé de croître tandis que les trafiquants du passage irrégulier s’enrichissent de la très grande difficulté de traverser librement les frontières extérieures de l’Europe pour le plus grand nombre. La rencontre de Rabat a mis l’accent sur les situations nouvelles issues de ce bouleversement, s’appuyant à la fois sur des recherches de terrain et des analyses des politiques déployées dans la région. L’existence ou non d’un modèle méditerranéen des migrations au nord et sur les mutations survenues au sud a été particulièrement mise en évidence.

Ouverture officielle 

- Azzedine Ghofrane, doyen de la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, université Mohamed V
- Mehdi Lahlou, professeur, Institut national de statistiques et d’économie appliquées (INSEA-Rabat) ; fondateur de l’université ouverte Migration & développement
- Christian Jouret, vice-président Orient XXI
- Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche CNRS, Sciences Po, Centre de recherches internationales (Paris)
- Khadija Mohsen-Finan, enseignante, chercheure, université Paris I ; membre du comité de rédaction d’Orient XXI

 

Session 1 – Les régimes migratoires

Présidence : Mounir Zouiten
Modération : Christian Jouret  

  • Accueil des réfugiés en Europe et réponses européennes
    Catherine Wihtol de Wenden  
  • La politique migratoire marocaine, un exemple à suivre ?
    Mehdi Lahlou  
  • Migrations et droits humains, entre rhétorique et réalités
    Houria Alami M’Chichi, politiste, présidente de l’Association d’études et de recherches sur les migrations  
  • Le contexte migratoire dans l’espace euro-méditerranéen : pour une gestion concertée des flux
    Mohamed Khachani, professeur à l’université Mohammed V ; coordinateur du Groupe de recherches et d’études sur les migrations (GREM), secrétaire général de l’Association marocaine d’études et de recherches sur les migrations (Amerm)  

SESSION 2 – Les populations migrantes comme enjeux des politiques publiques nationales

Présidence : Mehdi Lahlou
Modération : Catherine Wihtol de Wenden  

  • Les brûleurs de frontières dans les médias algériens : héros, victimes et symboles
    Farida Souiah, chercheuse à l’Institut de sciences sociales des religions contemporaines (ISSRC) à l’université de Lausanne ; docteure associée au CERI-Sciences po Paris  
  • Les turbulences migratoires dans la zone sahélo maghrébine : migrants et réfugiés pris au piège des suites de la guerre en Libye et de ses effets sur les pays voisins
    Hassan Boubakri, université de Sousse, coordinateur du programme européen de recherche Power2Youth/National Youth Observatory
  • Les enjeux migratoires en Méditerranée depuis le printemps arabe Smail Kouttroub, chercheur à l’Institut universitaire de la recherche scientifique (IURS-Rabat)
  • L’exode syrien : incertitudes géopolitiques et chaos migratoire
    Hana Jaber, chercheure associée à la chaire d’histoire du monde contemporain au Collège de France, membre du comité de rédaction d’Orient XXI  
  • La Turquie et sa gestion de la question des réfugiés syriens
    Bayram Balci, chercheur, CERI-Sciences Po Paris