Sandra Barrère

Docteure en littératures française, francophone et comparée, et membre associée de l’équipe Telem, université de Bordeaux-Montaigne. Sa thèse Écrire une histoire tue. Le massacre de Sabra et Chatila dans la littérature et l’art, présentée en juin 2019, s’intéresse aux fonctions politiques de la poétique.