Cliquez ici si vous ne parvenez pas à afficher correctement cette lettre d'information.
La Lettre d’Orient XXI
Semaine du 27 novembre au 4 décembre 2015
«  Noon  »
Ali Hassan (Qatar), 1996.

Soutenez-nous

Orient XXI a fait le choix de la gratuité, pour que chacun-e puisse accéder à tous les contenus. Le site n’a pas de publicité, il fonctionne grâce aux fonds investis par ses fondateurs et aux contributions bénévoles de la plupart des auteurs.

Événement

La seconde session de l’université populaire co-organisée avec l’iReMMO aura lieu samedi 5 décembre à Paris. Elle aura pour thème les rapports entre pouvoir et religion dans les empires musulmans.

Événement Université populaire 2015-2016 « Pouvoir politique et islam à travers l’histoire » Avril 2016

Les derniers articles

1. Vidéo « Jihad Academy » ou la Syrie comme un terrain de jeu Entretien avec Nicolas Hénin Chloé Domat, Décembre 2015
1. Vidéo Un prénom pour « l’Arabe » de Camus Entretien avec Kamel Daoud, auteur de « Meursault, contre-enquête » Chloé Domat, Décembre 2015
Allemagne. La « culture de l’accueil » en question Angela Merkel « mère des réfugiés » ? Michel Verrier, Décembre 2015
Le repositionnement des Frères musulmans en Égypte Prélude au coup d’État du 3 juillet 2013 Abdelrahman Youssef, Décembre 2015
Pourquoi les Américains sont éternellement « pris au dépourvu » au Proche-Orient Tom Engelhardt, Décembre 2015
La Syrie enjeu d’une nouvelle guerre de Trente Ans Jean-Pierre Séréni, Novembre 2015

On peut relire aussi...

À l’occasion de la Cop21, l’article de Henri Mamarbachi sur la sécheresse en Syrie, l’une des causes du conflit, rarement évoquée.

Comment fonctionne l’économie de guerre en Syrie Désastre climatique, destructions et profiteurs Henri Mamarbachi, Octobre 2015
Orient XXI, chez iReMMO, 7, rue des Carmes, 75005 Paris - Contact
Conformément à la loi «Informatique et libertés» du 6 janvier 1978, vous pouvez à tout moment demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations personnelles vous concernant en nous contactant. Si vous ne souhaitez plus recevoir d'emails de la part d'Orient XXI, cliquez ici pour vous désabonner.