Cliquez ici si vous ne parvenez pas à afficher correctement cette lettre d'information.
La Lettre d’Orient XXI
Semaine du 3 au 10 novembre 2017
(sans titre)
Mohammed Fadel

Les derniers articles

La postérité de la déclaration Balfour Denis Charbit, 10 novembre
Les Occidentaux arment Bahreïn, la population en paie le prix Au mépris des droits humains Mona Ali, 9 novembre
Un barrage de la discorde sur le Nil Montée des tensions entre l’Égypte et l’Éthiopie Katherine Pollock, Michele Dunne, 8 novembre
Éditorial Kurdistan, Soudan, Sahara occidental, Yémen : du droit des peuples à l’autodétermination La rédaction, 7 novembre
Photoreportage À Beyrouth, des femmes irakiennes prennent leur destin en main L’exil, facteur d’émancipation ? Sidonie Hadoux, 6 novembre
Coup de tonnerre politique dans le ciel libanais La démission de Saad Hariri Henri Mamarbachi, 5 novembre

En arabe

الغرب يسلّح البحرين والشعب يدفع الثمن في ظل انتهاكات حقوق الإنسان منى علي, 9 تشرين الثاني (نوفمبر)
افتتاحية كردستان، السودان، الصحراء الغربية، اليمن وحقّ الشعوب في تقرير مصيرها 6 تشرين الثاني (نوفمبر)

En anglais

Leader Kurdistan, Sudan, Western Sahara, Yemen: On People’s Right To Self-Determination Editorial staff, 7 November

À relire...

Quelques articles sur la situation au Liban :

La chute annoncée de l’économie libanaise Rosalie Berthier, 4 juillet
Beyrouth, entre cauchemar urbain et rêves utopiques Jamil Mouawad, Thierry Boissière, 1er mars
Documentaire De l’impuissance des citoyens libanais face au « système » « Powerless », les ambiguïtés d’un documentaire Eric Verdeil, 6 janvier
Liban, le retour tant attendu de Michel Aoun Henri Mamarbachi, Décembre 2016
L’économie libanaise, dernière victime du duel Téhéran-Riyad Henri Mamarbachi, Marie Kostrz, Mars 2016
Orient XXI, chez iReMMO, 7, rue des Carmes, 75005 Paris - Contact
Conformément à la loi «Informatique et libertés» du 6 janvier 1978, vous pouvez à tout moment demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations personnelles vous concernant en nous contactant. Si vous ne souhaitez plus recevoir d'emails de la part d'Orient XXI, cliquez ici pour vous désabonner.