1 750 €Collectés
6%
30 000 €Objectif
3/33Jours

Jénine, Palestine. Mémoire de résistance et de dignité

« Revenir à Jénine » · Revenir à Jénine. Une histoire vivante du camp de réfugiés de Jénine devrait paraître en mai 2020, dans une édition bilingue français-arabe. Ce livre accompagnera l’exposition « La liberté commence ici », créée par la photographe Joss Dray et des habitants du camp à partir d’ateliers de photo et d’écriture organisés en 2017-2018. Un financement participatif est cependant nécessaire à son édition, et on peut y contribuer à partir de 27 euros.
Pour en savoir plus

Camp de Jénine, 2003
© Joss Dray

Depuis plus de 30 ans, la photographe Joss Dray photographie la Palestine. Loin des images et des clichés médiatiques, au plus près de la vie et de la résistance quotidienne des femmes, des hommes et des enfants, elle restitue la dignité, l’inventivité, la souffrance mais aussi les moments de joie d’un peuple qui refuse de se laisser effacer de la carte et de l’histoire.

Le camp de réfugiés de Jénine est un symbole majeur de la résistance du peuple palestinien, mais aussi de la politique continuelle de destruction menée par l’État d’Israël. C’est un lieu d’histoire qui nourrit la mémoire collective et où l’on saisit pleinement l’ardeur d’une société à exister et à reconstruire ce qui ne cesse d’être détruit.

Revenir à Jénine on Vimeo

Joss Dray a photographié Jénine en 1989 pendant la première Intifada, puis en 2002 et 2003 au cours de la deuxième Intifada, après l’invasion israélienne et la destruction quasi totale du camp. En 2017-2018, elle a repris le cours de cette histoire pour organiser avec 20 habitants du camp et le Centre des femmes des ateliers de photos et d’écriture, au cours desquels ils ont créé ensemble l’exposition « La liberté commence ici ». Ils nous montrent qu’ils sont toujours là et qu’ils veulent rester vivants et debout.

Basé sur les archives photographiques de Joss Dray entre 1989 et 2003, et les photos de l’exposition, Revenir à Jénine est un livre qui se propose de poursuivre le travail de mémoire entamé en 2002 avec l’exposition « Mémoires de Jénine ».

Avec une préface de Leïla Chahid, déléguée générale de la Palestine en France (1993-2005) et déléguée générale de la Palestine auprès de l’Union européenne à Bruxelles de 2005 à 2011 ; et une introduction de Sari Hanafi, président de l’association internationale de sociologie, professeur de sociologie à l’Université américaine de Beyrouth

Soutenez Orient XXI

Orient XXI est un média gratuit et sans publicité.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don défiscalisé.