Politique, culture, société, économie, diplomatie
340 €Collectés
30000 €Objectif
2 / 33Jours

De Genève I à Genève II

  • 30 juin 2012 : réunion internationale (« Genève I ») des membres du Groupe d’action pour la Syrie (Nations unies, Ligue arabe, Chine, France, Russie, Royaume-Uni, États-Unis, Turquie, Irak, Koweït, Qatar, Union européenne). Le communiqué adopté prévoit notamment l’instauration « d’une instance de gouvernement transitoire » en Syrie.
  • 7 mai 2013 : John Kerry, secrétaire d’État américain, et Sergueï Lavrov, ministre des affaires étrangères de Russie, s’accordent sur la tenue d’une conférence internationale (« Genève II ») destinée à mettre en œuvre les recommandations du communiqué du 30 juin 2012.
  • 14 septembre 2013 : accord américano-russe sur le démantèlement de l’arsenal chimique syrien.
  • 27 septembre 2013 : adoption par le Conseil de sécurité des Nations unies de la résolution 2118 sur l’emploi d’armes chimiques. La résolution précise que le recours au chapitre VII de la Charte des Nations Unies sera possible en cas de non-respect par la Syrie de la résolution.
  • 5 janvier 2014  : Ahmad Al-Jarba est élu président de la Coalition nationale syrienne (CNS) pour un nouveau mandat de six mois. Il l’a emporté sur Riyad Hijab, proche du Qatar. Soutenu par l’Arabie saoudite, il va conduire la délégation de l’opposition aux négociations de Genève II.
  • 6 janvier 2014 : Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, invite certaines des parties prenantes au conflit à négocier une « transition politique » (« Genève II »). L’Iran et l’Arabie saoudite ne font pas partie, à ce stade, des invités.
  • 12 janvier 2014 : réunion ministérielle du Comité restreint des Amis de la Syrie.
  • 15 janvier 2014 : deuxième conférence internationale humanitaire des donateurs pour la Syrie (Koweït). L’agence des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) estime que 2,3 millions de Syriens sont des réfugiés. Les besoins sont évalués à 6,5 milliards de dollars. À Koweït, la communauté internationale s’est engagée à hauteur de 2,5 milliards de dollars.
  • 18 janvier 2014 : réunion de la Coalition nationale syrienne à Istanbul (Turquie). Elle annonce sa participation à Genève II.
  • 22 janvier 2014 : conférence internationale sur la Syrie, dite « de Genève II ».
  • 24 janvier 2014 : début des négociations entre régime et opposition démocratique en présence de Lakhdar Brahimi.