Politique, culture, société, économie, diplomatie

Prudent rapprochement Le Caire-Téhéran

Un intéressant article de Dina Ezzat dans Ahramonline du 4 mai, « Close but not together : Egypt and Iran seek Syria political exit ».

Téhéran et Le Caire seraient en train de préparer un plan, poussés par une crainte commune d’une intervention militaire extérieure. Un diplomate égyptien affirme à la journaliste que le point de vue de son pays a changé ces derniers mois et que seul un règlement politique peut sortir la Syrie de l’impasse. Le plan serait discuté avec la Russie où le président Mohamed Morsi s’est rendu récemment (à la mi-avril).

Cette coopération toutefois ne signifie pas que l’Égypte et l’Iran vont rétablir des relations diplomatiques au niveau des ambassadeurs. Trop de points de friction existent. Sans oublier, ce que ne précise pas la journaliste, les pressions des pays du Golfe, en premier lieu l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis contre une telle normalisation.