22 153 €Collectés
55%
40 000 €Objectif
22/36Jours

Série

Retours du Soudan. Une photo, un texte

Il est des pays qui comptent plus que d’autres dans la vie d’une journaliste. Pour moi c’est le Soudan, pays méconnu parce que charnière un peu bancale entre monde arabe et Afrique, pays de mauvaise réputation et mauvaises fréquentations, traînant des guerres sans fin, des régimes odieux, des personnages douteux. Mon Soudan, c’est celui-là bien sûr, comment y échapper ? Surtout quand on est journaliste.

J’ai une vieille histoire avec le Soudan, même si je n’y ai pas posé le pied entre 1993 et 2019.

La révolution soudanaise qui a commencé en décembre 2018 a remis ce pays au cœur de ma vie. Pour la première fois depuis 1993, j’y suis retournée en mai 2019 pour couvrir cette insurrection populaire, et j’ai retrouvé tout ce que j’y avais aimé un quart de siècle plus tôt : cette chaleur dans les relations humaines, cette fidélité dans les amitiés, ce sens politique affûté, ce goût de la culture. J’y ai découvert ce qui fait les grandes révolutions, le courage, la ténacité, l’intelligence, la capacité de négociation aussi.

Je m’y rends depuis régulièrement.

Je poursuis mes (re)découvertes. Je vais dans des régions quasiment fermées avant la révolution. Je suis les progrès, les surplaces, les échecs, les joies et les déceptions. Je prends des photos, aussi.

J’ai voulu, après mon dernier séjour, proposer une narration sortant du journalisme classique, écrire à partir des photos.

Non pas commenter les photos, ni faire de grosses légendes. Ni donner au lecteur le cliché seul, sans lui faire découvrir ce qu’il dit du pays, dans ses interstices. Mais, à partir de couples photo-texte et en assumant ma subjectivité, raconter de menus faits qui sont ceux d’une révolution encore dans son élan, et mettre l’accent sur les arrière-plans qui faisaient le quotidien des Soudanais sous l’ancien régime, et le font parfois encore.

J’ai choisi cinq photos, toutes prises en mars 2021.

Soutenez Orient XXI

Orient XXI est un média gratuit et sans publicité.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don défiscalisé.