20 131 €Collectés
50%
40 000 €Objectif
29/47Jours

Cinéma

FCP 2022. Regards féministes de Palestine

En 2022, le Festival Ciné-Palestine (FCP) est à nouveau au rendez-vous à Paris et en région parisienne, à Saint-Denis, Aubervilliers, Montreuil et Mitry-Mory, du 26 mai au 5 juin. Mais s’invite aussi, cette fois, à Marseille les 7, 8 et 9 juin.

En poursuivant son ambition de faire découvrir au public le cinéma palestinien dans toute sa richesse et sa diversité, cette édition propose un large programme composé de courts et longs-métrages, de documentaires et de fictions, d’œuvres inédites et d’archives rares.

Focus Féminismes

Ce n’est pas si fréquent dans le monde du cinéma : les réalisatrices occupent la moitié de la scène cinématographique palestinienne. Mais elles ne sont pas valorisées sur la scène internationale.

Le récit de la lutte de libération nationale se concentre davantage sur le rôle des hommes que sur celui des femmes. Des films tels que Leila et les loups (1984) de Heiny Srour — première femme cinéaste sélectionnée à Cannes — ou encore The Silent Protest (2019) de Mahassen Nasser-Eldin ont mis en lumière le rôle des femmes et leurs combats. Ce sont ces deux films qui ont inspiré ce focus, consacré aux regards féministes de réalisatrices sur la Palestine. Il souligne aussi leur place dans la création cinématographique palestinienne, leurs regards, leur réflexion et leur travail à travers des projections, des débats et des tables rondes mêlant cinéastes et chercheur.euse.s dans le cadre de partenariats avec l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem) à Marseille.

Hommage à Ghassan Kanafani

Le festival accorde une place importante dans sa programmation aux archives du cinéma palestinien. En commémoration du travail politique, littéraire et militant de Ghassan Kanafani, mort assassiné par le Mossad il y a cinquante ans, deux documentaires sur sa vie et celle de ses proches, et une adaptation libre de sa nouvelle Retour à Haïfa

Concours de courts métrages

Jeudi 2 juin à 20 h au cinéma L’Écran de Saint-Denis, passage de l’Aqueduc

Cette année, le concours a regroupé des œuvres narratives, documentaires et d’animation, de réalisateurs confirmés et d’étudiants. Six films ont été retenus, qui seront en compétition pour un Prix du jury et un Prix du public. Les jurys ainsi que les réalisateur.trices seront présents.

Soutenez Orient XXI

Orient XXI est un média gratuit et sans publicité.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don défiscalisé.