3 903 €Collectés
13%
30 000 €Objectif
8/33Jours

7e Colloque annuel du CCMO, 23 et 24 janvier 2020

« Images et imaginaires au Moyen-Orient et en Afrique du Nord »

Orient XXI est partenaire de ce septième colloque annuel du Cercle des chercheurs sur le Moyen-Orient (CCMO) qui aura lieu les 23 et 24 janvier prochains. Les différentes communications se dérouleront à l’Hôtel de ville de Paris.

Randa Maddah, Light Horizon, 2012

Depuis les années 2000, et en particulier à partir des « révolutions arabes » de 2011, les régions du Maghreb et du Moyen-Orient ont connu une explosion d’images. La démultiplication des écrans et des caméras au centre des révoltes en est un exemple significatif. Réalisées dans des espace-temps situés souvent au cœur des luttes et reprises à foison, parfois hors contexte, diffusées sur les réseaux sociaux ou dans les médias traditionnels, ces images et les points de vue singuliers qu’elles véhiculent sont l’œuvre aussi bien de producteurs professionnels que d’amateurs aux prises avec les événements. Ainsi elles ont participé à médiatiser les conflits et les revendications et à créer une proximité émotionnelle avec les événements, malgré une fragilité due au terrain labile et dématérialisé que représente Internet.

Plus largement, le statut, le rôle, le support de l’image ainsi que la relation à l’univers visuel a évolué, tant il semble désormais caractérisé par la profusion, la banalisation, la volatilité, voire la saturation. L’ensemble de ces images a contribué à renforcer des imaginaires — au sens de représentations, mythes ou récits partagés — existants ou en à forger de nouveaux en attirant l’attention sur les sociétés et sur des acteurs minoritaires et faiblement connus des mouvements révolutionnaires en cours. Si des propositions de réappropriation du récit de soi par l’image étaient déjà actives au sein des situations coloniales et postcoloniales, elles se sont considérablement amplifiées depuis le début du millénaire. Comment cette déferlante visuelle travaille-t-elle les imaginaires d’identité et d’altérité ? Quelle influence a-t-elle sur les imaginaires orientalistes ayant par le passé donné à voir la différence comme cadre à la fois esthétique, culturel et politique ?

Ce colloque souhaite ainsi interroger la place des images dans la production des imaginaires collectifs du et au Moyen-Orient/Afrique du Nord dans une perspective historique et comparée, replaçant les soulèvements actuels dans le temps long. Nous entendons par « image » toute forme de présence visuelle ou sonore : arts visuels, peinture, photographie, arts graphiques, films, street art et art urbain, médias, séries télévisées, vidéo-clips, vidéo-art, bd, roman graphique, etc.

Il s’agit de comprendre comment les sociétés de la région se mettent en image et prennent en charge leurs propres représentations visuelles. Comment ces images participent-elles à construire, déconstruire, dialoguer ou détourner les imaginaires dominants et quels nouveaux imaginaires contribuent-elles à esquisser ? Peut-on parler d’imaginaires partagés au sein de la région concernée ou s’agit-il plutôt de réalités locales, nationales, spécifiques et situées ? Nous nous interrogerons aussi sur le rôle joué par les diasporas et les communautés exilées, dans la (dé)construction de ces imaginaires et l’élaboration d’une mémoire collective – qui renvoie aux souvenirs ou aux représentations du passé dont des individus, liés par une expérience commune, sont porteurs, depuis les mémoires individuelles jusqu’aux mythes fondateurs officiels.

Accéder au formulaire d’inscription

Soutenez Orient XXI

Orient XXI est un média gratuit et sans publicité.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don défiscalisé.