Colloque

« Moments démocratiques dans le monde arabe »

Colloque co-organisé par l’iRreMMO et l’Institut du monde arabe (IMA). Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Au cours du XXe siècle et bien avant les révolutions arabes, le monde arabe a traversé des moments d’ouverture politique et populaire. Ces épisodes, souvent peu connus, méritent d’être mis en lumière, tout particulièrement à l’occasion du 100 anniversaire de la Révolution de 1919 et du Parti Wafd, pilier de la lutte pour l’indépendance égyptienne.

À travers l’étude d’une série d’acteurs et d’événements historiques, l’objectif de ce colloque est donc de proposer un panorama différent de l’histoire de la région, à travers le prisme de l’ouverture démocratique. Si la répression massive qui touche aujourd’hui de nombreux pays arabes peut appeler au fatalisme et à la résignation face à la résilience des régimes autocratiques, ces derniers ne sauraient constituer la seule identité politique de la région. L’ébullition sociale de la Révolution de 1919 en Égypte a ainsi constitué un moment fondateur de l’histoire de la nation égyptienne, la Syrie post-indépendance a quant à elle été marquée par une vie parlementaire riche et pluraliste. L’Algérie, sans doute précurseur des printemps arabes et bien avant les mobilisations actuelles, avait connu dès 1988-1992 un épisode de revendications et d’ouverture démocratiques sans précédent, avant de sombrer dans la décennie noire.

À travers ces quelques exemples, du Caire à Damas, en passant par le Maghreb et jusqu’à l’espoir de la transition démocratique en cours en Tunisie, ce colloque ambitionne ainsi de penser ces « moments démocratiques » dans le monde arabe.

Égypte 1919 : une révolution manquée ?

1re table ronde
14 h-16 h

  • Mounir Abdel Nour, ancien secrétaire général du parti Wafd, ancien député et ancien ministre du tourisme et ancien ministre du commerce et de l’industrie en Égypte ;
  • Anne-Claire Gayffier Bonneville, historienne à l’Inalco, spécialiste de l’histoire contemporaine de l’Égypte et du Soudan, auteure notamment de L’échec de la monarchie égyptienne 1942-1952 (IFAO, 2010), Histoire de l’Egypte moderne. L’éveil d’une nation XIXe-XXIe siècle (Flammarion, 2016) ;
  • Dina Heshmat, professeure assistante de littérature arabe à l’université américaine du Caire, auteure de Egypt 1919 : the Revolution in Literature and Film (Edinburgh University Press, à paraître).

Modération : Alain Gresh, directeur d’Orient XXI

La Syrie, de (l’espoir de) l’indépendance aux coups d’État

2e table ronde
16 h 30-18 h 30

  • Nadine Méouchy, historienne, chercheure spécialiste de l’histoire de la Syrie et du Liban contemporains, responsable des Presses de l’Ifpo (Beyrouth-Damas) et présidente d’une association libanaise qui travaille avec les femmes vulnérables libanaises et réfugiées ;
  • Salam Kawakibi, directeur du Centre arabe de recherches et d’études politiques de Paris (Carep Paris), chercheur en sciences politiques et relations internationales.
  • Ghaiss Jasser, docteure ès Lettres, compositrice de musique, pianiste et présidente du festival international des films de femmes de Créteil.

Modération : Mélanie Chalandon, journaliste à France Culture.

Le Maghreb, des démocraties inachevées ?

Jeudi de l’IMA et 3e table ronde
19 h-20 h 30

  • Pierre Vermeren, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, spécialiste du Maghreb et des mondes arabo-berbères, auteur notamment de Maghreb, les origines de la révolution démocratique (Pluriel, 2011), et co-auteur de Dissidents du Maghreb (avec Khadija Finan-Mohsen, Belin, 2019) ;
  • Akram Belkaïd, journaliste et écrivain, membre de la rédaction d’Orient XXI, du Monde diplomatique, collaborateur d’Afrique Méditerranée Business, du site Maghreb émergent et chroniqueur au Quotidien d’Oran ;
  • Selim Kharrat, président de l’ONG tunisienne Al Bawsala et cofondateur des Cahiers de la liberté.

Modération : Rachida El-Azzouzi, journaliste à Médiapart.

Soutenez Orient XXI

Orient XXI est un média gratuit et sans publicité.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don défiscalisé.