20 131 €Collectés
50%
40 000 €Objectif
28/47Jours

Campagne de dons

Orient XXI. Démêler les fils de l’actualité

Ces derniers mois, l’actualité a été monopolisée par la guerre en Ukraine et la mobilisation occidentale contre l’invasion russe. Mais cette focalisation néglige un peu trop le monde non occidental, le « reste du monde », c’est-à-dire la majorité de l’humanité. Au Proche-Orient et au Maghreb, on ne perçoit pas ce conflit comme une guerre mondiale entre « démocraties » et « dictatures », et on critique la relativité des principes moraux et de droit international invoqués par l’Occident en Ukraine. On ne le voit pas non plus comme une priorité de l’agenda international, à l’heure de l’enlisement de conflits locaux oubliés, mais meurtriers, du Yémen à la Libye en passant par la Palestine ; et au moment où le dérèglement climatique et les crises alimentaires menacent des populations entières.

Rendre compte de l’actualité nous amène à repenser la hiérarchie de l’information imposée souvent par les grands médias occidentaux. Démêler les fils du flot de nouvelles qui nous submerge reste l’objectif premier d’Orient XXI. C’est ce que nous avons voulu faire ces derniers mois en éclairant les réactions des pays (et des opinions) arabes, de la Turquie et de l’Iran face à la guerre ukrainienne. En déclinant la centralité de la question palestinienne pour toute la région, celle de l’apartheid en Israël-Palestine, centralité confirmée par les réactions à l’assassinat de la journaliste palestinienne Shirin Abou Akleh.

Nous voulons continuer ce travail d’éclairage. Alors que l’Algérie s’apprête à célébrer le 5 juillet le soixantième anniversaire de son indépendance, nous avons entamé la publication d’un long dossier, France-Algérie, deux siècles d’histoire, sous la supervision de l’historienne Malika Rahhal. Nous préparons un podcast sur Gamal Abdel Nasser pour le soixante-dixième anniversaire de l’arrivée des « officiers libres » au pouvoir en Égypte. Après la série d’articles sur le rôle du lobby pro-israélien en France, d’autres enquêtes seront bientôt lancées sur l’influence des Émirats arabes unis ou sur les ventes d’armes françaises dans la région. Et ceci sans négliger la vie des sociétés, l’actualité culturelle, des séries télévisées en passant par les chanteurs et le théâtre, souvent signes des mouvement souterrains qui émergent sous l’ordre imposé par des dictatures. Enfin l’édition en italien a atteint sa vitesse de croisière, aux côtés de celles en français, en arabe, en anglais, en persan et en espagnol.

Dès notre création, nous avons fait le choix de la gratuité (et de l’absence de publicité) pour toucher le public le plus large. Vous avez plébiscité ce choix et notre décision de nous financer par deux campagnes annuelles de dons. Pour celle-ci qui commence le 30 mai et s’étendra jusqu’à la mi-juillet, nous avons besoin de 40 000 euros. Votre don, défiscalisé à 66 %, contribuera à ce qu’Orient XXI continue d’offrir une voix singulière, un autre regard sur le monde arabe et musulman. Nous savons pouvoir compter sur vous.

Faire un don via HelloAsso

Faire un don via PayPal

Faire un don par chèque

À l’ordre de « Association Orient XXI » expédié à :
Orient XXI
c/o iReMMO
7, rue des Carmes
75005 Paris

Faire un don par virement

Crédit Mutuel
IBAN (International Bank Account Number) : FR76 1027 8060 4300 0206 6830 137
BIC (Bank Identifier Code) : CMCIFR2A

Les personnes assujetties à l’impôt sur le revenu en France peuvent bénéficier d’une déduction fiscale de 66 % du montant des sommes versées — que ce soit en une fois ou sous la forme de versements mensuels — dans la limite de 20 % du revenu imposable pour les particuliers ; de 60 % du montant des versements pour les entreprises.
Vous recevrez à cet effet un reçu fiscal de notre part, à envoyer au Trésor public.

Soutenez Orient XXI

Orient XXI est un média gratuit et sans publicité.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don défiscalisé.