Cliquez ici si vous ne parvenez pas à afficher correctement cette lettre d'information.
La Lettre
Du 10 au 17 mai 2019
Ahmed Abusharia, sans titre, 2004

La sélection de la semaine

Cette semaine, on reparle des Frères musulmans avec l’article d’Alain Gresh, « Feu sur les Frères musulmans ! ». Orient XXI leur avait consacré un dossier en 2014. Il est toujours utile de s’y référer pour relire les fondamentaux à la base des articles qui ont été publiés depuis. Et parmi ces derniers, nous vous recommandons :

➞ « La stérile guerre du régime égyptien contre les Frères musulmans » du chercheur Chérif Ayman : si, pour Abdel Fattah Al-Sissi, « toute tête qui se redresse risque d’être coupée », son objectif d’éradiquer l’organisation semble hors de portée ;

➞ « La démocratie, première victime de la guerre contre l’islam politique » de Marc Cher-Leparrain, ou quand le rejet de l’islam politique s’opère au détriment de l’objectif de démocratie que l’Occident prétend défendre. Du même auteur, - « Les Émirats arabes unis chasseurs de Frères musulmans » ;

➞ « Égypte. Que sont les Frères musulmans devenus ? » de Marie Vannetzel : les Frères musulmans égyptiens sont entrés en crise après le coup d’État militaire du 3 juillet 2013 et la répression contre eux qui s’en est suivie, et ces affrontements internes ont débouché sur une scission inédite dans l’histoire de la confrérie... ;

➞ À voir ou à revoir en vidéo sur la webTV d’Orient XXI, « L’Arabie saoudite et les Frères musulmans : le changement » par Alain Gresh.

Les derniers articles

Sous l’œil attentif des monarchies du Golfe

Fathi Osman, 16 mai

Faut-il les qualifier d’organisation terroriste ?

Alain Gresh, 15 mai

Abdelkhalek Farouk , 13 mai

En arabe

تحت العين الساهرة للنظم الملكية في الخليج

فتحي عثمان, 16 أيار (مايو)

مصطفى ناجي , 14 أيار (مايو)

En anglais

Should they be called a terrorist organisation ?

Alain Gresh, 15 May

Conformément à la loi «Informatique et libertés» du 6 janvier 1978, vous pouvez à tout moment demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations personnelles vous concernant en nous contactant. Si vous ne souhaitez plus recevoir d'emails de la part d'Orient XXI, cliquez ici pour vous désabonner.