Cliquez ici si vous ne parvenez pas à afficher correctement cette lettre d'information.
La Lettre
Du 15 au 22 novembre 2019
Zeinab Abd El-Hamid, Quartier populaire (1956)

Comme chaque année à cette époque, Orient XXI va faire appel à ses lecteurs et lectrices pour pouvoir continuer à exister en toute indépendance. La campagne de dons commencera lundi prochain.

Nom de plume Marc Cher-Leparrain

20 novembre

Philippe Henri Gunet, général de division de l’armée française et membre de notre rédaction, vient de nous quitter. Sous le pseudonyme de Marc Cher-Leparrain, il écrivait son premier article le 17 décembre 2013 : « L’Arabie saoudite ébranlée par l’accord sur le nucléaire iranien ». Il en publiera une vingtaine d’autres, et donnera deux entretiens sur notre chaîne YouTube.

Si le Golfe était sa région première d’expertise, c’est sans doute sur la question du « terrorisme » qu’il apportera sa contribution la plus originale à notre journal. Il dénonçait l’impasse de la « guerre contre le terrorisme » lancée par les États-Unis et à laquelle la France s’était ralliée, réduite à à la seule action militaire — souvent des bombardements indiscriminés. Dans « Tant que l’Occident fabriquera des terroristes, il y aura des attentats », il explique que l’on ne peut combattre ce fléau sans s’attaquer à ses causes fondamentales.

Un an après les attentats du 11 novembre 2015, il entendait répondre au discours officiel français avec « Le djihadisme, cet ennemi intime », après avoir dépeint « Une France enfermée dans la “guerre contre le terrorisme” ».

En même temps, dans la rubrique « Va comprendre ! », il donnait aux plus jeunes sa définition du terrorisme.

Déjà affaibli par la maladie, il écrira un dernier texte portant sur l’islam politique, objet de touts les fantasmes en France, « La démocratie, première victime de la guerre contre l’islam politique » : « En France, se focaliser sur la dimension religieuse de l’islam politique, c’est se tromper d’entrée pour le comprendre et y apporter des solutions pertinentes. Celles-ci exigeraient, il est vrai, un examen de la politique menée jusqu’à ce jour — remise en cause qu’il serait cependant faux de qualifier de renoncement aux fondements de la République et de recul de ses valeurs », qu’il a défendues jusqu’au bout.

Les derniers articles

Henri Mamarbachi, 22 novembre

Alain Gresh, Jean-Pierre Sereni, 22 novembre

Philippe Droz-Vincent, 20 novembre

Une insurrection « chiite » contre un pouvoir « chiite » ?

Mustafa Saadoun, 19 novembre

Laurent Perpigna Iban, 18 novembre

En arabe

ألان غريش, جان بيار سيريني, 22 تشرين الثاني (نوفمبر)

زهرة آزيادي زميرلي, 21 تشرين الثاني (نوفمبر)

En anglais

Alain Gresh, Jean-Pierre Sereni, 22 November

Conformément à la loi «Informatique et libertés» du 6 janvier 1978, vous pouvez à tout moment demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations personnelles vous concernant en nous contactant. Si vous ne souhaitez plus recevoir d'emails de la part d'Orient XXI, cliquez ici pour vous désabonner.