Cliquez ici si vous ne parvenez pas à afficher correctement cette lettre d'information.
La Lettre
Du 20 au 27 mars 2020
Rafa Al-Nasiri, Image (Baghdad), 1989

Chère lectrice,
Cher lecteur,

Vous êtes aujourd’hui 10 598 à recevoir cette lettre hebdomadaire. Une progression de quelque 500 inscrits de plus en une semaine qui nous réjouit, mais comme nous sommes ambitieux.ses, nous visons les 11 000 ! Vous pouvez nous aider en proposant à vos ami.e.s de s’inscrire ou en les pré-inscrivant.

Un grand merci !

La sélection de la semaine

Comment ne pas parler du coronavirus ? Orient XXI suit pour vous ce qui se passe au Maghreb et au Proche-Orient, a déjà publié plusieurs articles et continuera à le faire. Pour le moment :
➞ dans « Le Liban de tous les maux », Nicolas Dot-Pouillard, membre de notre rédaction résidant à Beyrouth, présente une situation sanitaire qui se conjugue avec une crise financière sans précédent depuis la fin de la guerre civile ;
➞ « Le président Sissi survivra-t-il au coronavirus et aux soubresauts de l’économie ? » s’interroge Jean-Pierre Sereni. L’Égypte affronte une dette abyssale de plus en plus difficile à éponger et le coronavirus a provoqué la chute du tourisme. Prises avec retard, les mesures de confinement ne semblent pas en mesure de stopper l’épidémie ;
➞ en revanche, en Israël, le coronavirus est venu au secours de Benyamin Nétanyahou, comme l’explique Sylvain Cypel : comment cet homme, qui semblait à terre, est parvenu à utiliser la propagation dans son pays du coronavirus à son propre bénéfice ;
➞ en Algérie, pour la première fois depuis plus d’un an, il n’y a pas eu de manifestation vendredi 20 mars, pour cause de coronavirus. Pour le journaliste Lakhdar Benchiba, le Hirak semble suspendu et la population qui n’ignore rien de l’état de dégradation du système de santé est inquiète ;
➞ « Dans un Iran fragilisé, le coronavirus fait des ravages ». Marmar Kabir dépeint un pays aux abois, des hôpitaux débordés et manquant de moyens, des populations précaires privées de ressources, des policiers et militaires mobilisés pour contrôler le pays. La progression du Covid-19 est fulgurante. Les autorités demandent une aide d’urgence au FMI et la levée des sanctions.

En arabe

جان ميشيل موريل, 24 آذار (مارس)

En persan

يک رخداد غم انگيز مي تواند پنهان کننده رخداد غم انگيز ديگري باشد.
آملیا کوپر, سیلون مرکاردییر, 23 مارس
مارينا داسيلوا, 22 مارس

En espagnol

Marguerite Silve-Dautremer, 25 de marzo
Conformément à la loi «Informatique et libertés» du 6 janvier 1978, vous pouvez à tout moment demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations personnelles vous concernant en nous contactant. Si vous ne souhaitez plus recevoir d'emails de la part d'Orient XXI, cliquez ici pour vous désabonner.