Cliquez ici si vous ne parvenez pas à afficher correctement cette lettre d'information.
La Lettre
Du 23 au 30 avril 2021
Ibrahim Nubani, Returning to Haifa, 2004-2005

La sélection de la semaine

Lundi prochain, le 3 mai, ce sera la Journée mondiale de la liberté de la presse. Elle sert à réaffirmer notamment aux gouvernements qu’il n’y a pas de démocratie sans elle, et à soutenir les médias qui sont des cibles pour la restriction ou l’abolition de la liberté de la presse. Elle rappelle que tous les ans, des journalistes sont emprisonné.e.s ou assassiné.e.s pour avoir voulu exercer leur métier. Orient XXI publie régulièrement des articles sur ce sujet. Parmi les derniers :

« Jamal Khashoggi. Anatomie d’un crime d’État saoudien » est le compte-rendu par Pierre Prier du documentaire de Bryan Fogel The Dissident, sorti en décembre 2020, qui revient sur l’assassinat de l’éditorialiste du Washington Post dans le consulat saoudien d’Istanbul. Dans un autre compte-rendu, Dominique Vidal présente les mémoires de l’ancien correspondant de France 2 en Israël et en Palestine Charles Enderlin (auteur notamment d’un reportage célèbre sur la mort en direct du jeune Palestinien Mohamed Al-Durah pour lequel il a reçu de nombreuses menaces de morts de la part d’officines sionistes).
« Halte à l’acharnement contre Omar Radi et la répression de la parole publique au Maroc » dénonce la situation faite aux journalistes et à tous ceux qui prétendent exercer leur liberté d’opinion au Maroc.
En Algérie, « l’étau se resserre sur les médias », écrivait Ali Chibani fin 2019, à la faveur du Hirak. Le sort de Khaled Drareni, Rabah Karèche, Abdelhakim Setouane et bien d’autres journalistes témoigne qu’il ne s’est pas desserré depuis.
« Le journalisme n’est pas un crime » était un slogan scandé dans les manifestations du syndicat de la presse égyptien. Mais la loi sur l’organisation de la presse votée en 2018 affirme le contraire. « Une loi pour achever la presse », explique Moustapha Bassiouni.

Les derniers articles

Victoire Radenne, 29 avril
Julien Mangold, 26 avril

En anglais

En persan

En espagnol

En italien

Conformément à la loi «Informatique et libertés» du 6 janvier 1978, vous pouvez à tout moment demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations personnelles vous concernant en nous contactant. Si vous ne souhaitez plus recevoir d'emails de la part d'Orient XXI, cliquez ici pour vous désabonner.