Cliquez ici si vous ne parvenez pas à afficher correctement cette lettre d'information.
La Lettre
Du 10 au 17 juillet 2020
Hamed Nada (1924-1990), Dancer and Pipe, 1989

Orient XXI prend un rythme estival. Avec moins d’articles publiés chaque semaine jusqu’à la deuxième quinzaine d’août, la Lettre sera diffusée une semaine sur deux.

Bel été à tous et à toutes.

La sélection de la semaine

Le Liban vit une grave crise économique et financière, sur laquelle Orient XXI a publié plusieurs articles, et qui engendre une crise sociale de grande ampleur. Retour sur l’actualité de ces derniers mois avec :

➞ « Syrie-Liban. La crise monétaire fait se lever une tempête sociale » de Henri Mamarbachi : le cours des monnaies par rapport au dollar plonge début juin. Les populations craignent un naufrage économique, et les protestations contre la vie chère se multiplient ;
➞ « Le Liban de tous les maux » de Nicolas Dot-Pouillard, ou la crise sanitaire engendrée par le coronavirus se conjugue à la crise financière dès le mois de mars ;
➞ « Le pitoyable effondrement du“ miracle” financier libanais ». Jean-Pierre Sereni explique comment le gouverneur de la Banque centrale libanaise a instauré, avec l’appui de toute la classe politique un montage financier frauduleux à l’échelle de tout un pays ;
➞ du même auteur : « Pour une répudiation révolutionnaire de la dette » avance l’hypothèse du non-paiement des intérêts de la dette du Liban ;
➞ « “La rue n’a pas son propre plan économique” » explique Joseph Bahout qui esquissait en octobre 2019 des scenarios de sortie de crise.

En arabe

En anglais

En espagnol

Conformément à la loi «Informatique et libertés» du 6 janvier 1978, vous pouvez à tout moment demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations personnelles vous concernant en nous contactant. Si vous ne souhaitez plus recevoir d'emails de la part d'Orient XXI, cliquez ici pour vous désabonner.