Cliquez ici si vous ne parvenez pas à afficher correctement cette lettre d'information.
La Lettre
Du 18 au 25 septembre 2020
Samia Halaby, Volcano, 2015

La sélection de la semaine

Orient XXI publie régulièrement des articles sur les droits des femmes et leurs combats.
➞ Dans le Golfe, « Ces violences quotidiennes contre les femmes » de la journaliste bahreinie Nazeeha Said met en lumière la double nécessité d’un renforcement de l’appareil juridique et de l’évolution de sociétés très conservatrices. La récente promotion, ces deux dernières décennies, de quelques femmes dans des postes à responsabilité en Arabie saoudite, au Bahreïn ou à Oman... ne suffit pas à dépasser l’effet cosmétique, écrit-elle encore dans « La promotion des femmes comme alibi ? » ;
➞ les questions de l’égalité dans l’héritage et du code de la famille sont des sujets récurrents, notamment au Maghreb. La journaliste Ilhem Rachidi évoque un « débat houleux » au Maroc. Notre correspondant à Tunis Thierry Brésillon soulignait en septembre 2018 le progrès que représentait le projet de loi (d’initiative présidentielle) en faveur de l’égalité entre hommes et femmes en matière d’héritage, mais faisait état d’une forte contestation, tandis que Sophie Bessis évoquait la mobilisation des femmes tunisiennes en sa faveur ;
➞ Zaynab El-Bernoussi résume plus généralement le « dur combat des femmes musulmanes contre la tradition », et différentes dimensions du débat sur le genre en islam.

Les derniers articles

Roland Laffitte, 25 septembre
Omar Brouksy, Gilles Perrault, 24 septembre
Thierry Brésillon, 23 septembre
Marina Da Silva, 19 septembre

En anglais

Rémi Carayol, 22 September

En persan

اليويه پي يو, 22 سپتامبر
Roland Laffitte, 25 septembre

En espagnol

Rémi Carayol, 22 de septiembre
Conformément à la loi «Informatique et libertés» du 6 janvier 1978, vous pouvez à tout moment demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations personnelles vous concernant en nous contactant. Si vous ne souhaitez plus recevoir d'emails de la part d'Orient XXI, cliquez ici pour vous désabonner.