Cliquez ici si vous ne parvenez pas à afficher correctement cette lettre d'information.
La Lettre
5 juin 2024
M’Hamed Issiakhem (1928-1985), La Mort de Lakhdar ou les Jumeaux de Nedjma, 1966

CAMPAGNE DE DONS : LA DERNIÈRE LIGNE DROITE

Notre campagne de dons s’achève. Grâce à vous, nous avons déjà obtenu 44 000 euros. Il nous reste une semaine pour trouver 16 000 euros supplémentaires, indispensables pour poursuivre notre travail d’information sur la région, notamment sur la guerre menée contre Gaza. Atteindre cet objectif est d’autant plus nécessaire que l’incertitude sur le résultat des élections législatives, la perspective de voir l’extrême droite s’installer au pouvoir en France font peser sur la presse indépendante, sur les associations, de graves menaces en termes de subventions. Nous comptons donc sur vous.

Faire un don

Nous vous rappelons que les dons bénéficient d’une déduction fiscale de 66 %. Par ailleurs, les donateurs et donatrices qui choisissent d’effectuer un virement bancaire doivent fournir une adresse mail pour recevoir un reçu fiscal.

Médias indépendants sur le monde arabe

Cette semaine, dans Nawaat, pourquoi les Tunisiens font de moins en moins d’enfants, d’après les données de l’Institut national des statistiques (INS). En dix ans, en effet, le nombre des naissances a considérablement baissé, passant de 222 942 en 2013 à 123 840 entre janvier et novembre 2023. La baisse du taux de fécondité (nombre d’enfants par femme) confirme cette tendance. En 2023, l’indicateur conjoncturel de fécondité (ICF) s’établissait à 1, 6 enfant par femme, en berne par rapport à 2013 (2,4)... À lire.

Les derniers articles

Armin Messager, 5 juillet
Début avril 2024, le mouvement salafiste djihadiste Jaysh Al-‘Adl a lancé une série d’attentats visant les Gardiens de la révolution et des symboles de l’État central dans le Sistan-Baloutchistan. L’organisation recrute d’autant plus facilement que Téhéran délaisse cette région parmi les plus pauvres d’Iran. Rencontre avec l’un de ces jeunes Baloutchi au parcours chaotique.
Mizar Kemal, 4 juillet
Ces quarante dernières années l’Irak a subi quatre conflits majeurs, un embargo de 13 ans et plusieurs guerres civiles. Les conséquences psychologiques de cette instabilité ravagent la société irakienne, mais les personnes souffrant de maladies mentales restent très fortement stigmatisées. Et les réponses sanitaires ne sont ni adaptées, ni suffisantes.
Helen Lackner, 3 juillet
Contrairement aux élections législatives surprises en France, celles du Royaume-Uni, prévues le 4 juillet, étaient attendues cette année. Dans le contexte des mobilisations massives en solidarité avec Gaza depuis octobre 2023, le champ politique se trouve recomposé. Le Parti travailliste et son leader Keir Starmer, bien que vainqueurs probables, apparaissent fragilisés par leurs positions largement pro-israéliennes, et paient le prix de la chasse aux sorcières contre l’ancien leader travailliste Jeremy Corbyn en 2018.
Raga Makawi, 2 juillet
Les violences faites aux femmes sont peu médiatisées depuis le retour de la guerre civile au Soudan. Elles sont pourtant systématiques, dans un pays où la législation ne fait pas de différence entre le viol et les violences physiques. Afin de se défendre, mais aussi pour répondre à un appel de l’armée, elles sont de plus en plus nombreuses à prendre les armes.
Omar Brouksy, 2 juillet
Lancé par les étudiants de l’université la plus prestigieuse et la plus chère du Maroc, un appel pour mettre fin à la coopération scientifique avec des établissements israéliens révèle l’ampleur de la normalisation entre les deux pays.
Ali Rebas, 1er juillet
Si l’impunité dont bénéficie Israël, au mépris notamment des décisions d’institutions du droit international, est aujourd’hui flagrante, sa destruction de Gaza s’est d’abord déployé au nom du « droit à se défendre ». Cette formule revient souvent également dans la bouche de nombre de dirigeants occidentaux pour donner un blanc-seing à Tel-Aviv dans les opérations qu’il mène contre les Palestiniens. Une logique coloniale et exterminatrice qui remonte à loin.
Laurent Bonnefoy, 29 juin
Diffusé sur Arte reportage le 28 juin 2024, le documentaire Yémen : la fureur des Houthi est un éclairage fascinant sur les mobilisations autour de la question palestinienne et sur l’idéologie qui les accompagne. L’occasion de mesurer également les bouleversements de la société yéménite engluée dans la guerre.

En italien

Rami Abu Jamous, 2 luglio
Rami Abu Jamous scrive il suo diario per Orient XXI. Giornalista fondatore di GazaPress, un’agenzia di stampa che forniva aiuto e traduzioni ai giornalisti occidentali, Rami ha dovuto lasciare il suo appartamento a Gaza con la moglie e il figlio Walid di due anni e mezzo. Rifugiatisi a Rafah, Rami e la sua famiglia sono stati costretti a un nuovo esilio interno, bloccati come tante famiglie in questa enclave miserabile e sovraffollata. Questo spazio gli è dedicato dal 28 febbraio 2024.

En anglais

Helen Lackner, 3 July
By contrast with the surprise parliamentary elections in France, those in the UK planned on July 4th were due this year. In the context of mass mobilisations in solidarity with Gaza since October 2023, the political field is recomposed. The Labour Party and its leader Keir Starmer, likely to win, appear to have become more fragile due to their largely pro-Israeli stance, and pay the price of the witch hunt against former Labour leader Jeremy Corbyn in 2018.

En espagnol

Antoine Hasday, 28 de junio
Temiendo un colapso de Egipto y la consecuente afluencia de migrantes, la Unión Europea refuerza las fronteras del país norafricano a base de centenares de millones de euros, pese al riesgo de violaciones a los derechos humanos. A través de varios documentos exclusivos, Orient XXI revela los entresijos de un proyecto impulsado e implementado por Francia y la Organización Internacional para las Migraciones (OIM), ambos cercanos al régimen egipcio.

En persan

هلن لاكنر، 4 ژوئيه
برخلاف انتخابات غیرمنتظره قانونگذاری در فرانسه، انتخابات در بریتانیا که قرار است در ۴ ژوئیه برگزار شود، از قبل برنامه ریزی شده بود. بر بستر بسیج گسترده جنبش همبستگی با غزه از اکتبر ۲۰۲۳، صحنه سیاسی ترکیب دوباره ای یافته است. حزب کارگر و رهبر آن، کی یر استارمر، اگرچه احتمالاً برنده این انتخابات است، اما به نظر می‌رسد که به دلیل مواضع عمدتاً طرفدار اسرائیل ضعیف شده و تاوان تهمت های دروغ یهود ستیزی اش علیه جرمی کوربین، رهبر سابق حزب کارگر در سال ۲۰۱۸ را می‌پردازد.
Rami Abou Jamous، 2 ژوئيه
رامی ابو جموس یادداشت های روزانه خود را برای «اوریان ۲۱» می نویسد. او که بنیانگذار «غزه پرس» - دفتری که در ترجمه و کارهای دیگر به روزنامه نگاران غربی کمک می کند- است، ناگزیر شده با همسر و پسر دو سال و نیمه اش ولید، آپارتمان خود در شهر غزه را تحت فشار ارتش اسرائیل ترک نماید. پس از پناه بردن به رفح، رامی و خانواده اش مجبور شدند مانند بسیاری از خانواده ها که در این منطقه فقیر و پرجمعیت گیر افتاده بودند، مجددا به تبعید داخلی خود ادامه دهند.. او رویداد های روزانه خود را در این فضا برای انتشار در «اوریان ۲۱» می نویسد:
دو مینیک ویدال، 2 ژوئيه
تصور کنیم که یک تاریخ نگار ۵۰ سال بعد به موضوع انتخابات مجلس قانونگذاری فرانسه در سال ۲۰۲۴ بپردازد. با کشف کدام یک از موضوع های زیر متعجب نخواهد شد:
Armin Messager, 5 juillet
Début avril 2024, le mouvement salafiste djihadiste Jaysh Al-‘Adl a lancé une série d’attentats visant les Gardiens de la révolution et des symboles de l’État central dans le Sistan-Baloutchistan. L’organisation recrute d’autant plus facilement que Téhéran délaisse cette région parmi les plus pauvres d’Iran. Rencontre avec l’un de ces jeunes Baloutchi au parcours chaotique.
Conformément à la loi «Informatique et libertés» du 6 janvier 1978, vous pouvez à tout moment demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations personnelles vous concernant en nous contactant. Si vous ne souhaitez plus recevoir d'emails de la part d'Orient XXI, cliquez ici pour vous désabonner.