Cliquez ici si vous ne parvenez pas à afficher correctement cette lettre d'information.
La Lettre
Du 16 au 23 mars 2018
« They always appear »
Ibrahim El-Salahi, 1961

Bilan de trois ans de guerre à huis clos au Yémen et de l’implication française

Soirée-débat mardi 27 mars de 19 à 22 h à Paris
Mairie du 2e arrondissement
Salle Jean Dame
17 rue Léopold Bellan
Métro Bourse

À l’occasion du troisième anniversaire de la guerre qui s’enlise au Yémen, L’Alliance internationale pour la défense des droits et des libertés (AIDL), l’Association des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT) et Orient XXI vous invitent à une soirée-débat sur le bilan d’une guerre meurtrière qui a donné lieu à la « pire crise humanitaire au monde » selon l’ONU.

Retrouvez une présentation plus détaillée de cet évènement sur Facebook.

Entrée gratuite mais inscription obligatoire à : aidl.eu.fr@gmail.com
Contact presse : Mariam Chfiri, responsable médias ACAT, tel 01 40 40 40 24

Les derniers articles

Alain Gresh, Mars 2018

Premières victimes, les civils

Chérif Ayman, Mars 2018

De Rafik Khalifa à Abdelaziz Bouteflika

Lakhdar Benchiba, Mars 2018

Saoudisation, emploi des femmes, départ des travailleurs étrangers

Karen E. Young, Mars 2018

et dans la rubrique « Va comprendre ! » :

En arabe

المدنيون أول الضحايا

شريف أيمن, آذار (مارس) 2018

السعودة، عمل المرأة، هجرة العمالة الأجنبية

كارين إ. يونج, آذار (مارس) 2018

En anglais

Alain Gresh, March 2018

À relire

Une sélection d’articles sur la situation qui prévaut en Égypte à la veille de l’élection présidentielle :

Retour vers le passé

Jamal Boukhari, Janvier 2018

Une myriade de groupes armés souvent rivaux

Omar Saïd, Mai Shams El-Din, Mohamed Hamama, Novembre 2017

Dans les chantiers de Naval Group (ex-DCNS) à Alexandrie

Jamal Boukhari, Novembre 2017

Satisfecit du FMI, inflation galopante

Jean-Pierre Sereni, Octobre 2017

Conformément à la loi «Informatique et libertés» du 6 janvier 1978, vous pouvez à tout moment demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations personnelles vous concernant en nous contactant. Si vous ne souhaitez plus recevoir d'emails de la part d'Orient XXI, cliquez ici pour vous désabonner.