Cliquez ici si vous ne parvenez pas à afficher correctement cette lettre d'information.
La Lettre
5 août 2022
Nadia Saikali, Bonjour, 2012

À (re) lire

Le 13 juillet, 38 députés de gauche ont déposé un projet de résolution condamnant « l’institutionnalisation par Israël d’un régime d’apartheid à l’encontre du peuple palestinien » qui a suscité des débats houleux. Mardi 2 août, le garde des sceaux Éric Dupont-Moretti a fustigé à l’Assemblée nationale l’« antisémitisme » de « l’extrême gauche », suscitant le départ de l’hémicycle des députés de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes). Nous vous signalons quelques-uns de nos articles déjà publiés sur ce sujet de l’apartheid israélien, avec en tout premier lieu un compte-rendu par Jean Stern du récent rapport d’Amnesty International, et des extraits de celui de l’organisation israélienne de défense des droits humains B’Tselem publié en 2021 :

Jean Stern, 1er février
L’organisation de défense des droits humains Amnesty International s’en prend au système cruel de domination sur la population palestinienne, qu’elle soit en Israël, dans les territoires occupés, à Gaza ou réfugiée. Ce tournant majeur d’Amnesty, qui réclame la saisine de la Cour pénale internationale, est un coup dur pour le gouvernement israélien. Orient XXI a lu le rapport en avant-première.
B'Tselem, Janvier 2021
B’Tselem, l’organisation israélienne de défense des droits humains la plus représentative, a publié le 12 janvier 2021 Un régime de suprématie juive entre le Jourdain et la mer Méditerranée, c’est un apartheid, un rapport qui constitue un véritable basculement dans l’histoire de cette organisation fondée en 1989, en pleine première intifada palestinienne.
Grégory Mauzé, 25 avril
Alors que, à quelques jours de la fin du ramadan, la situation reste tendue à Jérusalem autour de l’esplanade des mosquées, la qualification d’apartheid pour désigner le régime d’oppression des Palestiniens fait désormais l’objet d’un consensus croissant au sein des organisations de défense des droits humains dans le monde. Mais une partie des pacifistes israéliens opposés à la colonisation demeure rétive à l’usage de ce terme.
Sarra Grira, Sylvain Cypel, Peter Beinart, 11 avril
À l’occasion du Forum de Doha (26-27 mars 2022), nous avons rencontré Peter Beinart, directeur de la revue progressiste juive Jewish Currents pour évoquer avec lui l’évolution de l’opinion aux États-Unis et de celle de la communauté juive à l’égard d’Israël.
Jean Stern, 5 avril
La guerre en Ukraine et la situation économique et environnementale sont au centre des campagnes des trois principaux candidats de gauche, Jean-Luc Mélenchon, Fabien Roussel et Yannick Jadot. Mais l’engagement récent de plusieurs ONG décrivant un apartheid en Israël comme dans les territoires occupés fait bouger les lignes à gauche. Dernier épisode de notre enquête sur la présidentielle, Israël et la Palestine.

Et aussi, dans notre rubrique « Va comprendre ! », cet article de Dominique Vidal :

Les derniers articles

Sarra Grira, 4 août
Le résultat du référendum sur le projet de Constitution du président Kaïs Saïed est paradoxal : c’est à la fois le plus faible taux de participation depuis 2011 et le plus grand nombre de voix jamais obtenu par un acteur politique, à part lui-même en 2019. Si on ne peut pas parler d’une victoire éclatante pour le président, il est indéniable qu’il doit son succès principalement à ses adversaires politiques.
Mostafa Aly, 1er août
Les tuk-tuks, ces taxis du pauvre devenus familiers du paysage urbain égyptien, sont de plus en plus décriés par la classe politique et les administrateurs des villes nouvelles. Moteurs parmi d’autres de l’économie informelle, ils ont longtemps été un expédient pour les anciens artisans, victimes collatérales des changements économiques qu’a connus le pays depuis sa libéralisation.

En italien

En persan

Conformément à la loi «Informatique et libertés» du 6 janvier 1978, vous pouvez à tout moment demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations personnelles vous concernant en nous contactant. Si vous ne souhaitez plus recevoir d'emails de la part d'Orient XXI, cliquez ici pour vous désabonner.