#00C530#00C530#00C530#00C530#00C530 La Lettre - Du 5 au 12 mars 2021
Cliquez ici si vous ne parvenez pas à afficher correctement cette lettre d'information.
La Lettre
Du 5 au 12 mars 2021
Baya (Fatma Haddad, 1931-1998), ca 1947

La sélection de la semaine

Cette semaine a débuté avec le 8 mars, journée internationale des droits des femmes (officialisée par l’ONU en 1977). Orient XXI a contribué à souligner l’importance des luttes des femmes du monde arabe avec trois nouveaux articles.
— tout d’abord, en Tunisie,« Quand les anciennes prisonnières politiques se souviennent » de Sarra Grira rend compte d’un livre de témoignages (en arabe) sur la répression sous le régime de Bourguiba ;
— « L’histoire inachevée du féminisme palestinien » de Cecilia dalla Negra revient sur l’histoire des luttes des femmes palestiniennes pour expliquer la démarche inclusive radicale des jeunes militantes d’aujourd’hui ;
— avec « Viol de guerre, terre de mémoire », Rebecca Devine nous parle du dernier roman d’Adania Shibli : en août 1949 des soldats israéliens violent et tuent une jeune Bédouine du Néguev. L’écrivaine palestinienne en fait un roman décapant en deux parties, sur le viol comme arme de guerre, et sur la mémoire et l’oubli.

Parmi les articles de ces derniers mois, citons aussi :

— « Sous le niqab, des sorcières d’un nouveau genre » de Françoise Feugas rend compte d’un ouvrage basé sur une décennie d’observation et de témoignages par la sociologue Agnès De Féo, et qui bouscule les idées reçues sur le port du voile intégral en France ;
— au printemps 2020, cinq jeunes filles égyptiennes sont arrêtées et condamnées au nom des « valeurs familiales », après avoir diffusé des vidéos où elles chantaient et dansaient sur l’application Tik Tok. Pour protester et par solidarité, plusieurs femmes se sont alors mises en scène dans des vidéos similaires sur les réseaux sociaux. Récit et analyse par Dalia Chams dans « Le corps des femmes, dernier bastion de révolte » ;
— enfin, Mona Ali Allam fait le point sur « ces lectures féministes du Coran », qui visent à faire du livre sacré un outil d’émancipation des femmes musulmanes.

En anglais

Conformément à la loi «Informatique et libertés» du 6 janvier 1978, vous pouvez à tout moment demander à accéder, faire rectifier ou supprimer les informations personnelles vous concernant en nous contactant. Si vous ne souhaitez plus recevoir d'emails de la part d'Orient XXI, cliquez ici pour vous désabonner.